Phil BILLEN

Biography

Born in Brussels 21st February 1954. Studies at the Boitsfort Academy and at the Atelier 75 of Brussels.Exhibits in Helsingor (Denmark), Neuchâtel (Switzerland), Amsterdam and The Hague,(Netherlands), Knokke, Antwerp, Ostend, Brussels (Belgium), Strasbourg, Nice, Vence, (France), Monaco and elsewhere.
He is not someone who takes the sea for granted …Phil Billen creates artworks with the enthusiasm of an initiate allied with an intense reflection of the world around him. You might well read of his adventures in one of Djian’s novels : a rather fractured personality, strong yet fragile, sensitive, and out of step with society. An artist with both feet on the ground and heart and soul afloat, he savours time with which to be and to create.
« I am an archeologist : I dig; I reassemble pieces of old metal, ancient lengths of wood with which I create ships that might well have existed; I explore two opposing worlds, the purety of the seaside and the universe of scrap metal yards. My paintings arethree dimensional, my sculptures are assemblages. I do not reduce a block of stone to shape it. I cut, I paste, I screw, I solder, I transform, I construct. From a great sheet of metal, I create two ships.»
« I have lived in a truck beside the Mediterranean with the minimum of equipment.This confrontation with the sea, with entire days spent in solitude, have put in question all that I was ever taught and all that I ever thought . The fluidity that I now feel today comes from that. My only certainties are in my creative options. I do not know why I only make ships, sailors, mermaids and fish. But I am certain this is what I am supposed to do, and that fascinates me ».
Were our planet to be totally smooth, it would be perfect but very uninteresting. Rough ground, slopes, the untoward makes the charm of it . Common objects today tend to be too smooth and too comfortably clean. I think people will begin to be bored and will soon be ordering cars with lumps and bumps. Grunge fashion is a kind of humanising of objects.In my current work, it is the damaged,the waterstained and muddy bits of wood that I am attracted to… »
« …Whatever is unfashionable, rejected, worn and denigrated attracts me. I direct my interest towards an aspect of this planet that lies ungarnered and outside current trends of thought. My sole message is that one must be happy, and my artistic work claims to be so. Another aspect worth mentioning is timescale. I work with materials which span time and which should last 1000 years . They have weight and solidity. »
(Extracts from an interview with Pascale Laviolette)

Biographie

Né à Bruxelles le 21 février 1954 .Etudie à l’Académie de Boitsfort et à l’atelier 75 de Bruxelles .Expose à Helsingor (Danemark), Neuchâtel (Suisse), Amsterdam et Den Haag (Pays-Bas), Knokke, Antwerpen,Ostende, Bruxelles (Belgium), Strasbourg, Nice et Vence (France), Monaco et ailleurs.C’est pas l’homme qui prend la mer …Phil Billen crée des œuvres nourries d’un parcours initiatique et d’une réflexion sur le monde. On lirait volontiers les aventures de Phil Billen dans un roman de Djian : un personnage un peu déjanté, fort et fragile, sensible, en décalage avec la société. Artiste les deux pieds sur terre et tout le reste en haute mer, l’homme prend le temps d’être.
« Je suis un archéologue. Je fouille ; je rassemble des morceaux de métal anciens, et de vieux bouts de bois avec lesquels je crée des bateaux qui auraient existé ; j’explore deux mondes opposés, la pureté du bord de mer et l’univers des marchands de ferraille. Mes peintures sont volumiques, mes sculptures sont des assemblages. Je ne dégrossis pas un bloc de pierre pour donner une forme. Je coupe, je colle, je visse, je soude, je transforme, je construis.D’une immense tôle, je crée deux bateaux. »
… « J’ai vécu au bord de la Méditerranée dans une camionnette, avec un minimum d’équipement. Ce face à face avec la mer, ces jours entiers de solitude, ont remis en question tout ce qu’on m’avait appris, tout ce que à quoi j’avais toujours pensé. La fluidité que je ressens aujourd’hui vient de là, je n’ai que des certitudes sur mes choix créatifs. Je ne sais pas pourquoi je ne fais que des bateaux, des marins, des sirènes ou des poissons. Mais je suis certain que c’est ce que je dois faire. Ca me fascine. »
… « Si notre planète était toute lisse, elle serait parfaite mais tellement peu intéressante. Le rugueux, le travers, le pas comme il faut, c’est le charme des choses. Les objets usuels actuels sont trop lisses, trop propres. Je crois que les gens vont en avoir marre, qu’ils vont bientôt commander leur voiture avec des bosses. La mode grunge, c’est un peu une humanisation des objets. Dans mon travail actuel, je suis attiré par des morceaux de bois abîmés, trempés, boueux. »
… « Je m’intéresse à ce qui est off, rejeté, usé, dénigré. Je montre de l’intérêt pour un aspect de la planète qui n’est pas du tout drainé par l’autoroute actuelle. Mon seul message, c’est qu’il faut être heureux, mon travail artistique se veut heureux.Un autre aspect, c’est la durée. Je travaille avec des matériaux qui traversent le temps, qui peuvent durer mille ans. Mes œuvres sont lourdes, solides. »
(extraits d’une interview réalisée par Pascale Laviolette)

Exhibitions

1990 Run Art Gallery, BruxellesArt Wall+B, New York, USA
1994 Lola Gassin Galerie, Nice, FranceRiccadonna, Monaco
1995 Zichy +Low Art Gallery, Bruxelles
1996 Atelier B galerie, Vence, France Galerie Découvertes, Bruxelles Galerie Serge Scohy, Anvers, Belgique Orange galleri, Helsingor, Danemark Zichy +Low Art Gallery, Bruxelles Mostra del Arte contemporaneo, Satirana, Italie
1997 Novanta Nove Galerij, Amsterdam Galerie Art’Mosphère,Vence, France Halfje Bruin Galerij, Arnhem, Pays-Bas Atelier B galerie, Vence, France
1998 St’Art, Foire d’Art Contemporain, Strasbourg, France Atelier B galerie, Vence, France Galerie Talent 21, Bruxelles Linéart, Foire d’Art Contemporain, Gent, Belgique
1999 Zichy +Low Art Gallery, Bruxelles Atelier B galerie, Vence, FranceL’Art en marche, Thionville, LuxembourgLinéart, Foire d’Art Contemporain, Gent, Belgique
2000 Galerie Epry-Cala, ParisMusée municipal, MonacoFoire d’Art Contemporain, Den Haag, Pays-BasAtelier B galerie, Vence, France
2001 Galerie 2016, BruxellesNovanta Nove Galerij, AmsterdamFoire d’Art Contemporain, Den Haag, Pays-BasAtelier B galerie, Vence, FranceLinéart, Foire d’Art Contemporain, Gent, Belgique
2002 Galerie Serge Scohy, Anvers, BelgiqueAtelier B galerie, Vence, FranceBenoot Gallery, Knokke het Zoute, BelgiqueCap d’Art Galerie, Genval, BelgiqueNovo Seculo, Lisbonne, PortugalFoire d’Art Contemporain, MadridGalerie 2016, BruxellesGalerie 2016, Neuchâtel, Suisse
2003 DS galerie, BruxellesFoire d’Art Contemporain, Den Haag, Pays-BasAtelier B galerie, Vence, FranceFondation Bolly-Charlier, Huy, Belgique Linéart, Foire d’Art Contemporain, Gent, Belgique Benoot Gallery,Knokke het Zoute, Ostende, BelgiqueEspace Pierre, MonacoLes Tourelles, Le Crotoy, France‘Think Small’, Virginia, USAGalerie Serge Scohy, Anvers , Belgique
2004 DS galerie, BruxellesReinhard Galleri, Helsingor, DanemarkFrieland Gallery, Constance, AllemagneAtelier B galerie,Vence, FranceBenoot Gallery, Knokke het Zoute, BelgiqueLinéart, Foire d’Art contemporain, Gent, Belgique‘Artiste en résidence’, Bargemon,Var, FranceCap d’Art galerie, Genval  ‘From two to two’, Belgique
2005 Tra Vers Art, Wavre, Belgium Benoot Gallery, Knokke het Zoute, Ostende, BelgiqueAtelier B galerie, Vence, FranceDS galerie, BruxellesEspace Pierre, MonacoGalerie Winance Sabbe, Tournai, BelgiqueLinéart, Contemporary Art Fair, Gent, Belgique
2006 Galerie 2016, Neuchâtel, Suisse – Cap d’Art galerie,Genval, Belgique Benoot Gallery, Knokke het Zoute, Ostende, BelgiqueAtelier B galerie,Vence, FranceArtespace, BruxellesAtelier 340, 110 artistes ’Jette sur mer’‘Sculpture 2006’ square Armand Steurs, BruxellesRive Gauche, Namur, Belgique‘Artiste en résidence’, Bargemon, Var, FranceGalerie Serge Scohy, Anvers BelgiqueArtmosphera, Courtrai, BelgiqueLes Tourelles, Le Crotoy, FranceAtelier B galerie, Vence, France
2007  ‘Artiste en résidence’, Bargemon, Var,France Galerie Serge Scohy ‘…animaux’ collectif, Anvers Atmosphera, en trio, CourtraiDS Galerie,‘Zwart en blanc’ en collectif, BruxellesSculpture 2007 square Armand Steurs, Bruxelles‘La route de soi’Tourinnes, Belgique Rejoint Beddington Fine Art en octobre 2007.St’Art, Foire européenne d’Art Contemporain, Strasbourg, FranceDS galerie’Guerre et Paix en duo’

2008 DS galerie Bruxelles, Belgique »White inspiration » collectif, Vence, Belgique Salon Technipierre, invité de la Cristallerie du Val Saint Lambert, Liège, Belgique Atmosfera, en permanence, Courtrai, Belgique Guy Beddington FineArt, en permanence, Bargemon, France Tryptique, Foire d’Art Contemporain, Angers, FranceSt’Art, Foire européenne d’art contemporain, Strasbourg, France

2009 Atmosfera, solo, Courtrai, Belgique Guy Beddington Fine Art, solo, Château L’Arnaude, Lorgues, FranceLa Muse Hardie, Philippeville, Belgique (Two to two)Galerie Bagnato, Constance, AllemagneFoire d’Art, Bodensee – Doornbirn, Austriche Galerie DS, Vence, France DS Galerie, From Two to two, duo, BelgiqueLille Art Fair, Foire européenne d’art contemporain, Lille, FranceSt’Art, Foire européenne d’art contemporain, Strasbourg, France
2010 Galleri 2B, Helsingor, Danemark (Two to two) Lille Art Fair, Foire européenne d’art contemporain, solo show, Lille, FranceGalerie DS, Vence, FranceGuy Beddington Fine Art, collectif, Bargemon, FranceArt Messe, Bodensee – Doornbirn, Autriche Galerie Bagnato, en duo, Constance, AllemagneDS Galerie Bruxelles, Collectif, Les 10 ans de la galerie Tryptique, salon d’art contemporain, Hôtel de ville, Angers, FranceSt’Art, Foire européenne d’art contemporain, Strasbourg, France

2011 Solo show en avant-première de Lille Art Fair at P&P Architects, DS GalerieLille Art Fair, Foire européenne d’art contemporain, solo show, Lille, FranceInstallation d’une sculpture monumentale en rond-point de Commune de Bruxelles, avec DS GalerieGalerie DS, Vence, France Beddington Fine Art Bargemon, France « Que savons-nous des Sirènes ?» Peintures et Sculptures 5 juin au 13 août 2011 (vernissage le samedi 11 juin à 18 heures)

Phil BILLEN « What do we know of mermaids ? »

A countenance,is there, entire
but the persona remains merely possible
an encounter is not certain

there remains a demarcation, a frontier that can perhaps be crossed
a questioning and an uncertainty

one is at a half-way stage
spacially, temporally and hesitating between two realities

sometimes a glance will bridge this no man ‘s land
and set a new horizon

The ocean forever offers fluidity, transparency,
even when enclosed by recuperated wood
– the outer shell of a painting –
it still retains its lightness ;
sometimes bearing the full and reassuring form of a ship,
sometimes shot with a look,
and sometimes a languid silhouette will appear.

What do we know of her ?
What do we know of mermaids ?
Are they bird or fish ?
Are they beautiful or monstruous to behold ?
Are they gentle or venomous ?

Phil Billen knows full well that he has come close to them.

He has absorbed their uncertainties ;
he has grasped their hope and desire to be hoped for and desired.
He represents for us their open look, the reality of their countenance,
their sensuality and femininity ;
the fragility of their presence.

Do mermaids ever die ?

Phil BILLEN « Que savons nous des Sirènes ?»

Un visage est là, tout entier
mais le personnage reste simplement un possible
La rencontre n’est pas certaine

Il y a une démarcation, une frontière qui sera peut être franchie
une interrogation, une incertitude

Il demeure un entre-deux;
entre deux espaces, entre deux temps, entre deux réalités

Parfois le regard lance un pont par delà cette limite,
pose une nouvelle ligne d’horizon

La mer offre partout sa fluidité, sa transparence,
même quand elle est figurée par un bois récupéré,
l’écaille d’une peinture,
elle garde sa légèreté ;
parfois elle transporte la forme pleine et rassurante d’un bateau,
parfois elle est traversée par un regard,
parfois elle laisse apparaitre une silhouette alanguie.

Que savons nous de celle-ci
Que savons nous des sirènes ?
Sont elles oiseaux ou poissons ?
Sont elles belles ou monstrueuses ?
Sont elles douces ou vénéneuses ?

Phil Billen sait bien qu’il les a approchées.

Il a retenu leurs interrogations, leurs incertitudes ;
il a cru comprendre leur espoir d’être attendues, espérées.
Il restitue là leurs regards pleins, la réalité de leurs visages,
la sensualité de leur féminité ;
la fragilité de leur présence.

Est ce que les sirènes peuvent mourir ?

Bain de nuitWatercolour and oil pastel / Aquarelle et pastel grasSigned Phil Billen 2007 - dim : 50 x 50 cm
Sculpture-1 - Metal, wood, plexiglass / Métal, bois, plexiglass - dim : 124 x 124 cm
Sculpture-2 - Metal, wood, plexiglass / Métal, bois, plexiglass - dim : 124 x 124 cm
Sirène Wood - plexiglass / Bois - plexiglass - dim : 90 x 60cm
Nageuse - Watercolour / Aquarelle Frame : cadre plexi - 2011 dim : 21 x 21 x 7 cm
Triptych / TriptyqueMarine ply panels on wooden stretchers, soldered metal with crystal inclusions in the portholes, back lit with L.E.DChassis en bois, panneaux de contreplaqué marin, métal soudé, inclusion de cristal dans les hublots, rétro-éclairage de L.E.D au dos de l'œuvre vers les hublots95 X 95 cm X 3 - 95 X 285 cm
Volute bleue - sculpture - Mixed Media / Technique mixte dim : 40 X 40 X 5 cm
Coquillage - sculpture Mixed Media / Technique mixte dim : 56 X 53 X 8 cm
Tour du Monde Steel / AcierSigned - dim : 75x60x10cm
Atelier de sculptures
Le Poisson - Phare Black steel and blown crystal - Acier noir et cristal soufflé - Février 2008 dim : 305 x 120 x 120 cm
Tour du monde - Wood and steel / Acier et bois H 200 ø 170 cm
La lune de cristal - Steel and cristal / Acier et cristal March 2008 - dim : 180 x 220 x 50 cm
Close up of - Le Poisson - Pharein blown crystal
La lune de cristal - Détail